Savoir investir pour ne pas vite disparaître !

Investir dans les briques est un investissement rentable, mais la bourse reste aussi un terrain d’investissement très intéressant. Ce marché dynamique reçoit chaque jour des investisseurs débutants. Si vous souhaitez également tenter le coup, cet article vous sera beaucoup d’aide.

Il y a un début à tout

Commencer un investissement boursier avec une petite somme est tout à fait possible même si les jeunes actionnaires appréhendent de diverses façons le montant à disposer pour se lancer dans la bourse. Effectivement, une réussite d’investissement boursière ne dépend pas principalement du montant d’espèces que vous allez déposer sur votre compte.

Que vous soyez un petit investisseur ou un actionnaire aisé, vous seriez mis sur un pied d’égalité, car le dépôt minimum est le même pour tous. Par contre, lorsque les dépôts sont trop petits, ce raisonnement semble atteindre ses limites. Même s’il n’y a pas de plafond maximal déconseillé à la somme que l’on peut déposer sur son compte titre, quel est le montant minimal conseillé pour réussir dans la bourse. Le fait de ne pas disposer assez d’argent sur votre compte titre vous rend vulnérable aux périodes de crise boursière, mais d’autres conséquences négatives méritent également d’être évoquées.

L’incidence des frais de courtage est à éviter

En bourse, celui qui exécute l’ordre à votre place sur le marché doit être rémunéré. Effectivement pour passer des ordres, il faut indemniser l’intermédiaire en moyenne à hauteur de 0,1% du montant de la transaction avec un minimum autour de 5€. Si vous achetez des actions pour les revendre ensuite, vous effectuez donc deux ordres, soit  un ordre d’achat et un ordre de vente. Cette transaction vous coûtera donc dans les 10 € au minimum. Avec les frais de courtage à payer, il faut donc gagner de l’argent pour pouvoir commencer à gagner en bourse. Peu des actionnaires débutants tiennent compte de cette erreur importante, mais en étant informé, vous savez à quoi vous attendre réellement.

Le recours abusif à l’effet de levier

Le SRD vous donne l’opportunité d’investir plus d’argent que vous détenez exactement sur votre compte et c’est vos liquidités qui jouent donc un rôle de couverture. Par exemple, en France, il se trouve qu’avec le système du SRD, il est possible d’engager au maximum cinq fois plus d’argent que ce que l’on dispose effectivement. Avec un petit compte de 2000 € dont, vous pouvez investir jusqu’à 10 000 € sur des valeurs du SRD à un instant t.

Ce système attire souvent les personnes ayant des petits portefeuilles pourtant en pratique, plus vos portefeuilles grossissent et plus vous allez diminuer l’effet de levier qui devrait vous être accordé. En effet, l’effet de levier est une arme redoutable dans la bourse, car à double tranchant, il peut aussi bien démultiplier les gains, mais il peut aussi multiplier les pertes.

Diversifier autant que possible

En matière d’investissement, il est toujours plus risqué de vider son portefeuille sur une seule valeur. C’est là qu’intervient la diversification. Avec quatre ou cinq valeurs d’investissements différentes, les risques de tout foutre en l’air sont moindres.  Ainsi avec un petit investissement de départ, vous ne pourriez pas accéder à cette diversification. Dans de bonnes conditions, avec environ 2000 € d’investissement, vous pourriez parfaitement investir en bourse et pour se perfectionner et atteindre le maximum de profit, disposez d’environ 5 à 7 000 € pour assurer la diversification ou 10 sur d’autres zones géographiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *